Les objets ont-ils une âme ?

Objets inanimés, avez-vous donc une âme qui s’attache à notre âme et la force d’aimer ? », citation de Alphonse de Lamartine, question si impertinente et pourtant si réelle. 

L’animisme (du latin « esprit » mais aussi « âme ») est la croyance en un esprit, une force vitale qui anime les êtres vivants mais aussi les objets, les minéraux et tous les éléments naturels.

Nous donnons une importance aux objets et une partie de nos énergies circulent dans ses objets, nous les imprégnons en fonction de nous, cela peut être des sentiments de bonheur, de joie, d’amour   comme de la colère, de la peur, de la tristesse il y a toujours un rapport de dualité.

Souvenez-vous tout est énergie, certains objets peuvent être une bénédiction comme une malédiction tout dépend du souvenir que nous lui donnerons et de l’énergie du dernier propriétaire. 

Certains peuvent être une sortie de porte bonheur, un grigri, il nous ramène à un souvenir de bonheur et de protection et sans lui nous ne réussirions pas dans choix décisifs de notre vie. 

Souvent nous attachons un souvenir aux objets en lui transmettant une partie de notre essence Alphonse de Lamartine le site d’ailleurs dans sa citation car « et La force d’aimer « c’est nous qui aimons ces objets et qui lui donnons vie. 

Quand nous perdons un objet sacré, nous le vivons très mal quitte à retourner la terre entière et se mettre dans un état émotionnel au plus bas.

A contrario, il y a l’objet qui peut apporter sa malédiction, cet objet que nous mettons dans un coin mais qui reste présent qui dégage ce qu’il a reçu, celui qui s’est imprégné de tout le négatif. 

Je me souviens lorsque j’étais en France, un ami qui tenait une brocante m’a rapporté un ange en porcelaine et m’en a fait cadeau. 

Ce jour-là j’aurais mieux fait de m’abstenir, il était posé sur une étagère dans le salon, et nous avons eu dès la première semaine cette sensation d’être observé, limite oppressante, et notre regard se posait sans cesse sur cet ange.

 Puis nous avons commencé à nous sentir agacé pour un rien, un égrégore de colère circulait autour de nous sans cesse, nos nuits étaient agitées … cela a duré une quinzaine de jour. 

Un matin j’ai senti que cette statue avait un lien, alors je l’ai prise et je l’ai ramené à mon ami en lui expliquant la situation et en lui demandant d’où elle venait. 

Il m’expliqua qu’il avait été appelé par une famille suite au décès du propriétaire, que personne n’avait de contact avec lui, c’était un homme en colère qui ne voulait voir personne et qui est mort seul dans sa maison. Il avait transmis sa colère sans le vouloir mais l’ange en était imprégné. J’aurais pu nettoyer l’objet de son énergie mais j’ai préféré la rendre. 

Voici un Rituel de nettoyage :

Nous sommes des créateurs et notre pouvoir est dans le verbe. En formulant une intention ou une prière nous pouvons changer l’énergie. Demandez à votre guide de vous accompagner .

Puis passez de l’encens sur l’objet tout en visualisant un nuage noir s’évaporer ,

vous pouvez dire : 

« Que toutes les mémoires négatives liées à cet objet soient nettoyés, ici et maintenant »,

Lilou